fbpx
Club des collectionneurs en Arts Visuels de Québec

Une oeuvre de Soldevila ornera le mur de l’ancien cinéma Charest

1004962-artiste-carte-blanche-pour-projet

 

(Québec) Le maître d’oeuvre de la murale inspirée d’Alfred Pellan au coin Cartier et René-Lévesque aura une nouvelle fois l’occasion de montrer ses couleurs aux gens de Québec, cette fois en faisant revivre par l’art public le mur subsistant de l’ancien cinéma Charest.

Un projet d’envergure inégalée pour le muraliste Phelipe Soldevila, qui se réjouit de la totale liberté que lui a octroyée l’Université du Québec, le propriétaire du bâtiment, dans cette aventure.

L’artiste se dit d’ailleurs «super enthousiaste» à l’idée d’entamer l’oeuvre d’art qui s’étendra sur une longueur de quelque 80 mètres – soit le double de la murale de l’avenue Cartier -, entre les rues Sainte-Marguerite et Fleurie.

La peinture prendra forme sur l’imposant mur de béton visible de la rue du Pont. Il s’agit du mur auparavant mitoyen entre le cinéma Charest et son stationnement arrière.

Comme la murale inspirée de Pellan, les animaux seront au coeur de l’oeuvre urbaine, le tout dans un contexte beaucoup plus narratif, explique l’artiste. Davantage complexe, le tableau mettra en scène trois ou quatre personnages, dans une atmosphère «plus colorée, plus joyeuse».

Malgré l’ampleur du projet, Phelipe Soldevila dit ne pas vouloir en exagérer l’importance avant que celui-ci ne soit terminé, mais espère que la population de Québec saura se l’approprier. «Je m’arrange pour que les gens de Québec en aient pour leur argent, même s’ils ne paieront rien de leur poche pour ce projet.»

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *