fbpx
Club des collectionneurs en Arts Visuels de Québec

L’oeuvre << Dialogue avec l'histoire >> démolie à la Place de Paris…la fausse vrai raison…danger public par défaut !!!

Démantèlement ou démolition,<<c’est de la sémantique>>,répond la conseillère responsable de la culture à Québec,Julie Lemieux.<< C’est clair depuis le début que l’oeuvre est irrécupérable.On ne peut conserver quoi que ce soit>>

À Québec, aujourd’hui, on a détruit la sculpture de Jean-Pierre Raynaud à la Place de Paris. Dans un avenir rapproché, à Montréal, au square Viger, on démolira une sculpture de Charles Daudelin. Dans l’un et l’autre cas, le prétexte est le même: danger public.Ce qu’on ne dit pas, c’est que ces oeuvres d’art n’ont pas été entretenues. Il est triste de constater le peu de respect que le politique voue aux artistes en disposant de leurs oeuvres de façon condescendante. [Jean-Louis Bouchard]

_cube-place-paris_6

Le cadeau à la ville de Québec offert par Paris en 1987 n’est plus qu’un souvenir à la place de Paris. La sculpture Dialogue avec l’histoire a été enlevée ce matin par une pelle mécanique. L’opération de « démantèlement » a plutôt pris des allures de démolition.

Les tuiles de marbre et la structure de béton et de bois ont été détruites par les ouvriers en environ une heure à l’aide d’une pelle mécanique munie d’une pince hydraulique.

La Ville de Québec avait d’abord affirmé que les plaques de marbre recouvrant la structure seraient retirées pour être conservées, mais elles se sont avérées en trop mauvais état.

Si l’opération a semblé manquer de délicatesse pour certains témoins de la scène, la Ville affirme que le tout s’est déroulé comme prévu. Le mot démantèlement aurait été mal choisi, selon la Ville qui confirme qu’il a toujours s’agit d’une démolition.

La Ville de Québec a décidé de retirer l’oeuvre parce qu’elle présentait des signes de moisissures pouvant représenter un danger pour le public. Les travaux au départ devaient se poursuivre jusqu’à vendredi.

Au consulat de France,<< nous espérons simplement que la Ville de Québec a bien pris en compte les droits de l’artiste>>, a commenté l’attachée de presse Yasmine Berthou.

Luc Archambeault

18 juillet 2008; Quebec , QC, Canada. Conference de presse de M. Luc Archambault pour faire le point sur les recents articles parus a son sujet.  Photo: M. Luc Archambault et M. Antoine Dube.  Mandatory Credit: Photo by Marc Bizouard/KEYSTONE Press. © Copyright 2008 by Marc Bizouard.

« Celles et ceux qui applaudissement la destruction de l’oeuvre Dialogue avec l’histoire se trouvent à applaudir aussi chaleureusement les destructions des islamistes. »— Luc Archambault, artiste 

Blue-Arrow-Line
Raynaud

Un commentaire pour “L’oeuvre << Dialogue avec l'histoire >> démolie à la Place de Paris…la fausse vrai raison…danger public par défaut !!!

  1. Carol Poulin

    La mal aimée a connu son aboutissement : les gens ne l’aiment pas, il faut l’enlever. Le prétexte, la sécurité, comme pour la sculpture de Daudelin. Ici on entretien rien : pensez au symposium sur les Plaines, au parc Samuel Hollande il y a quelques années et celui sur le mont Royal avec des sculptures de Roussile, Valliancourt etc. Ça se répète dans ce pays western.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *